Theologiestudierende

Étudiantes et étudiants
dans les diocèses

 

Theologiestudierende an den theologischen FakultätenEtudiantes et étudiants en théologie dans les diocèses de Suisse

Tous les étudiants en théologie de Suisse ne poursuivent pas leurs études en lien avec un diocèse suisse. À part les nombreux étudiants étrangers, certaines personnes sont aussi inscrites dans une faculté de théologie sans avoir l’intention d’exercer une profession en Eglise. D’autres prennent contact avec un diocèse de Suisse au cours de leurs études seulement. Les statistiques des facultés ne se recoupent donc pas avec celles des diocèses. Ces dernières se basent sur les indications des supérieurs des institutions.

Graphique 5.10: Etudiantes et étudiants en théologie des diocèses de Bâle, Coire, St-Gall et Sion (de 2001/02 à 2018/19)

Des différences grandes
entre les diocèses

 

Theologiestudierende an den theologischen FakultätenDes différences grandes entre les diocèses

Alors que le nombre d’étudiants des diocèses de Bâle, Coire et St-Gall n’avait que peu évolué entre 2001 et 2007, on observa dès lors un net recul (tableau 5.2). Dans le diocèse de Lugano, seulement des candidats à la prêtrise étudient  la théologie. Dans la plupart des diocèse le nombre de candidats à la prêtrise a reculé. Si l’on décomptait en 2001/2002 encore 48 étudiants candidats à la prêtrise pour les diocèses de Bâle, Coire, St-Gall et Sion, il n’y en avait plus que 27 en 2018/19.

Tableau 5.2: Etudiantes et étudiants en théologie des diocèses suisses (2001/02–2015/16)

Diocèse2001/20022002/20032003/20042004/20052005/20062006/20072007/20082008/20092009/20102010/20112011/20122012/20132013/142014/152015/16
Diocèse de Bâle8886958710395926970595649505135
Candidats à la prêtrise1716161415151487867865
Théologiens laïcs332934333932352527232422191814
Théologiennes laïques384145404948433636282620232716
Diocèse de Coire534643484743433830322831283636
Candidats à la prêtrise16151315131515139971091614
Théologiens laïcs131517141411121291010118813
Théologiennes laïques24161319201716131213111011129
Diocèse de St-Gall252718232827251916191516172517
Candidats à la prêtrise665526322211362
Théologiens laïcs91168118997556698
Théologiennes laïques10107101513138712998107
Diocèse de Sion101068131111131214148223
Candidats à la prêtrise984444465661012
Théologiens laïcs011254443322111
Théologiennes laïques111243334565100
Diocèse de LGF45
Candidats à la prêtrise251110107653554434
Théologiens laïcs (h+f)11
Diocèse de Lugano313432423632393540333530
Candidats à la prêtrise313432423632393540333530
Théologiens laïcs (h+f)000000000000000
Remarque: Source: Supérieurs des diocèses suisses

Graphique 5.11: Etudiantes et étudiants en théologie des diocèses suisses en moyenne des années 2011/12-2015/16 et 2016/17-2018/19

Remarque: seules les données des candidats à la prêtrise sont disponibles pour le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, raison pour laquelle il ne figure pas ici.

Étudiantes et étudiants
qui se forme à l’étranger

 

Theologiestudierende an den theologischen FakultätenÉtudiantes et étudiants qui se forme à l’étranger ont diminué

La répartition des « étudiants diocésains » entre les différents lieux de formation théologique s’est fortement modifiée au cours des vingt dernières années (graphique 5.12). Si, en 2001/2002, près de 40% des étudiants des diocèses de Bâle, Coire, St-Gall et Sion avaient choisi d’étudier à la faculté de théologie de Fribourg, ils n’étaient plus que 18% en 2018/2019. Le nombre d’étudiants à la haute-école de théologie de Coire a connu une évolution dans le sens inverse, passant de 6 à 26% des étudiants. La faculté de Lucerne a pu, elle aussi, augmenter sa part de 36 à 47%, malgré un léger recul du nombre d’étudiants. En 2018/19 env. 9% des étudiant de ces quatre diocèses se forme à l’étranger, alors que c’était encore le cas de presque un étudiant sur cinq en 2001/2002.

Theologiestudierende an den theologischen FakultätenA l’université de Lucerne pour le diocèse de Bâle

Si l’on regarde chaque diocèse séparément, on constate qu’environ 60% des étudiantes et étudiants du diocèse de Bâle font maintenant leurs études de théologie à Lucerne, alors c’était le cas pour moins de la moitié d’entre eux il y a vingt ans. La haute-école du diocèse de Coire est l’institution de formation la plus importante pour le diocèse avec 50% des étudiants diocésains qui s’y forment. Les étudiantes et les étudiants du diocèse de St-Gall, qui n’a pas de faculté de théologie, font leurs études en premier lieu à Lucerne. Le nombre d’étudiants diocésains provenant des trois diocèses évoqués ci-dessus et étudiant à la faculté de Fribourg a diminué au cours des dernières années. Presque tous les étudiants du diocèse de Sion continuent toutefois à choisir Fribourg pour leur formation théologique, alors que ceux du diocèse de Lugano étudient tous à la faculté de théologie de Lugano.

Graphique 5.12.1: Répartition des étudiantes et des étudiants des diocèses de Bâle, Coire, St-Gall et Sion selon les facultés de théologie pour les années académiques 2001/02, 2010/11, 2015/16 et 2018/19

La situation dans la Suisse
romande

 

Theologiestudierende an den theologischen FakultätenLa situation dans la Suisse romande: l’université de Fribourg et le IFM

Les candidats à la prêtrise du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg suivent en majorité les cours de la faculté de théologie de Fribourg. La majorité des futurs collaboratrices et collaborateurs laïcs du diocèse ne suivent pas une formation académique en théologie. Ils et elles se forment à l’Institut romand de formation aux ministères (IFM) pour devenir animateur ou animatrice pastoral(e).

Graphique 5.12.2: Répartition des étudiantes et des étudiants des diocèses de Bâle, Coire, St-Gall et Sion selon les facultés de théologie pour les années académiques 2001/02, 2010/11, 2015/16 et 2018/19

Remarque: tous les candidats à la prêtrise du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg suivent leurs études à l’université de Fribourg ; les 40 étudiants du diocèse de Lugano étudient à la faculté de théologie de Lugano. Les chiffres de la faculté de théologie de Lucerne incluent également les étudiants en troisième voie de formation (graphique 5.12.1 et graphique 5.12.2).

L’année pastorale

 

Theologiestudierende an den theologischen FakultätenL’année pastorale / Stage pastoral: un ou deux ans

Les futurs prêtres et théologiens laïcs suivent un stage d’introduction à l’activité pastorale d’une ou de deux années. Cette période est désignée comme année pastorale ou stage pastoral (en paroisse) selon les diocèses et elle se termine en général par l’ordination pour les prêtres ou par l’institution pour les assistants pastoraux. On a renoncé à faire une distinction entre diacre permanent et assistant pastoral car elle n’est le plus souvent pas encore possible au moment du stage professionnel. L’homme qui demande à être ordonné diacre permanent a en général d’abord œuvré quelques années après son stage professionnel comme assistant pastoral. C’est le supérieur du séminaire du diocèse concerné qui décide de l’entrée en année de stage pastoral.

Tableau 5.3: Participantes et participants à l’année pastorale / au stage pastoral par diocèse (de 2001/02 à 2015/16)

Diocèse2001/20022002/20032003/20042004/20052005/20062006/20072007/20082008/20092009/20102010/20112011/20122012/20132013/20142014/20152015/2016
Diocèse de Bâle1816171215171714121310141178
Candidats à la prêtrise431222240302111
Théologiens laïcs9911879937427434
Théologiennes laïques545266675685633
Diocèse de Coire15161914151511157797897
Candidats à la prêtrise544331443301212
Théologiens laïcs651010105681143341
Théologiennes laïques475129133353344
Diocèse de St-Gall456023667343455
Candidats à la prêtrise000021010010023
Théologiens laïcs334002523120012
Théologiennes laïques122000134213420
Diocèse de Sion104031202014201
Candidats à la prêtrise102030002004000
Théologiens laïcs001000100010101
Théologiennes laïques001001100000100
Diocèse de LGF723103021
Candidats à la prêtrise631332022102011
Théologiens laïcs (h+f)101001010
Diocèse de Lugano666668864436000
Candidats à la prêtrise666668864436000
Théologiens laïcs (h+f)000000000000000
Remarque: dans le diocèse de Bâle, le stage pastoral dure deux ans. Le diocèse de St-Gall a également passé à un stage de deux ans dès l’année 2004/2005, raison pour laquelle il n’y a pas de chiffres de fin de stage pour 2004/05. Dans ces deux diocèses, les candidats sont décomptés dans l’année de fin de stage. Source: Supérieurs des diocèses suisses

L’année pastorale ou
le stage pastoral

 

Theologiestudierende an den theologischen FakultätenLes chiffres de l’année pastorale / Stage pastoral: moins de future prêtres

Pendant les années académique 2013/14 – 2018/19 145 personnes en total accomplissaient leur stage pastoral pour les diocèses de Bâle, Coire, St-Gall et Sion. Alors qu’elles étaient encore 218 dans les années 2001/02-2006/07. Mais il faut constater que ce chiffre subit des fluctuations importantes d’une année à l’autre. Le nombre a subi un net recul ces dernières années comme celui des étudiants des diocèses.

Theologiestudierende an den theologischen FakultätenLe diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg: presque exclusivement des futurs prêtres

Dans le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, l’année pastorale est suivie presque exclusivement par les futurs prêtres, seuls quelques rares théologiens laïcs en effectuent une également. Cela s’explique par le fait que les vicaires responsables de l’engagement du personnel auprès des vicariats épiscopaux préfèrent, pour les laïcs, la formation d’animateur ou d’animatrice pastorale de l’IFM à la formation universitaire. Par ailleurs, certains théologiens laïcs travaillent d’abord hors du diocèse avant de le rejoindre plus tard.

Graphique 5.13: Participantes et participants à l’année pastorale / au stage pastoral des diocèses de  Bâle, Coire, St-Gall et Sion (2001/02 à 2006/07, 2007/08 à 2012/13 et 2013/14 à 2018/19)