Kirchenaustritt

Sorties d’Église
catholique romaine

 

KirchenaustritteLes sorties d’Église catholique romaine : les chiffres varient

Les chiffres absolus des sorties d’Eglise, les données sont mises en relation avec le nombre de membres des Eglises, ce qui permet des comparaisons entre cantons et entre confessions. Le graphique montre que les taux de sortie pour 1’000 membres d’une Eglise ont été très différents selon les cantons dans les années passées. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit ici d’une « photographie » instantanée, pour une année donnée. Il faut rester prudent dans l’interprétation de ces données car les sorties d’Eglise sont sujettes à d’importantes fluctuations d’une année à l’autre et selon les cantons.

Graphique 1.11.1: Comparaison du nombre de sorties d’Eglise pour 1’000 membres en 2011/12, 2013/14, 2015/2016 et 2017 par canton de l’église catholique

Remarque: les chiffres indiqués sont la moyenne des années 2011/2012, 2013/2014 et 2015/2016. Chiffres de 2012 pour le canton de Schwyz et de 2011 pour le canton d’Uri (graphique 1.11.1 et graphique 1.11.2) (Église catholique). Les chiffres de 2017 des cantons FR, GR, OW, SZ et UR se basent fur les indications des diocéses, les autres chriffres se basent sur les indications des corporations ecclésiastique catholiques romaines respectivement des communes ecclésiastiques.
Dans la plupart des cantons, les Églises reconnues comme collectivités de droit public sont financées par un impôt ecclésiastique. La situation est autre dans les cantons du Tessin, de Vaud, Neuchâtel, Genève et du Valais : dans ces cantons, l’Église est financée par des contributions volontaires (en particulier à Genève, Neuchâtel ou au Tessin) ou par des contributions des pouvoirs publics (Valais et Vaud). Ces différents systèmes de financement ont probablement un impact sur l’éventualité d’une sortie d’Église et expliquent en partie les différences avec les cantons ayant un impôt ecclésiastique. Si l’on économise cette somme en sortant de l’Église dans les cantons avec impôt ecclésiastique, l’incitation économique à sortir de l’Église dans les cantons de Vaud, de Genève, du Valais, du Tessin et de Neuchâtel est modeste.

Carte: Comparaison du nombre de sorties d’Eglise pour 1’000 membres en 2017 par canton de l’église catholique

Source: Corporations ecclésiastiques catholiques romaines; offices de la statistique cantonaux et les diocèses suisses

Sorties d’Église
évangélique reformée

 

KirchenaustritteLes sorties d’Église évangélique reformée : les cantons urbains sont les plus affectés

Une tendance se dessine toutefois : les sorties d’Eglise sont moins nombreuses dans les cantons plus petits et ruraux que dans les cantons plutôt urbains. Elles sont particulièrement nombreuses dans les cantons de Bâle-Ville, Soleure et Argovie. En générale par ailleurs, le taux de sortie des protestants fut légèrement plus élevé que celui des catholiques dans la majorité des cantons.

Graphique 1.11.2: Comparaison du nombre de sorties d’Eglise pour 1’000 membres en 2011/2012, 2013/14, 2015/2016 et 2017, par canton de l’église évangélique-reformée

Remarque: les chiffres indiqués sont la moyenne des années 2011/2012, 2013/2014 et 2015/2016.

Sorties d’Église
les raisons

 

KirchenaustritteLes raisons pour les sorties d’Église

Il y a beaucoup de raisons pour quitter l’église. Les raisons les plus importantes sont la perte / l‘absence de la foi, le désaccord avec les positions de la communauté réligieuse et „d‘autres“ raisons. On peut montrer des différences entre les catégories d’âge. Pendant que les jeunes disent qu‘ils n‘ont jamais eu la foi ou l‘ont perdue, les gens entre 40 et 75 ans sont plustôt en désaccord avec les positions de leur communauté réligieuse.

Graphique 1.11.3: Les raisons pour les sorties d’Église (2014)

Sorties d’Église
catholique dans le

canton de Zurich

 

KirchenaustritteLes sorties d’Église catholique dans le canton de Zurich: 2009 et 2010 avec une augmentation forte

On observe pour la première fois, là où il existe − comme dans le canton de Zurich − des données sur une longue période, une forte augmentation du nombre des sorties de l’Eglise catholique dès la fin des années 1980. Malgré quelques fluctuations, ce nombre est demeuré assez stable par la suite. Surtout en 2010, il a de nouveau fortement augmenté puis diminué depuis.

Graphique 1.12: Sorties de l’Eglise catholique romaine du canton de Zurich (1965–2017)

Sorties d’Église
dans le canton de Zurich

 

KirchenaustritteEn comparand les sorties d’Église dans le canton de Zurich : Les conflits ecclésiaux ont des répercussions sur les autres Eglises également

Les données du canton de Zurich illustrent particulièrement bien comment les polémiques dans l’Eglise influencent le nombre de sorties. Au cours des 25 dernières années, les taux de sorties d’Eglise des deux grandes Eglises ont évolué plus ou moins en parallèle. Entre 1990 et 1997 (années du conflit autour de l’évêque Wolfgang Haas), en 2009 (polémique autour de la Fraternité St-Pie-X) et surtout en 2010 (scandales des affaires de pédophilie), beaucoup plus de catholiques que de protestants ont quitté leur Eglise. Il est surprenant toutefois de constater que le nombre de sorties d’Eglise chez les protestants a aussi augmenté durant cette période, même si c’est dans une moindre mesure. Les conflits ecclésiaux trouvant un important écho dans le grand public ont, semble-t-il, des répercussions sur les autres Eglises également.

Graphique 1.13: Sorties d’Eglise sur 1’000 membres des Eglises catholique romaine et évangélique réformée du canton de Zurich (1985–2017)

Les sorties des Eglises
selon les classes d’âge

 

KirchenaustritteLes sorties des Eglises selon les classes d’âge : entre 25 et 34 ans

Le graphique montre comment les sorties des Eglises évangélique réformée et catholique romaine se répartissent selon les classes d’âge en ville de Zurich au cours des 20 dernières années. Un nombre particulièrement élevé de personnes (soit 40%) quittent l’Eglise entre 25 et 34 ans, à l’âge auquel de nombreux de jeunes adultes fondent leur propre ménage et paient pour la première fois vraiment des impôts. On observe ici peu de différences entre les deux Eglises.

Graphique 1.14: Sorties des Eglises catholique romaine et évangélique réformée de la ville de Zurich selon les classes d’âge (2016)

Remarque: L’Office statistique de la ville de Zurich suit la migration entre les trois catégories “catholique romain”, “protestant réformé” et “autre”. La figure 1.14 montre les mouvements des catholiques romains et des protestants réformés aux “autres”, et parle des sorties d’église en supposant que la grande majorité de ces personnes deviennent sans confession et n’appartiennent pas à une autre religion.

Sorties d’Église
dans le canton de St-Gall

 

KirchenaustritteLes sorties d’Eglise dans le canton de St-Gall

D’autres cantons connaissent aussi un développement comparable à celui de Zurich. Dans le canton de St-Gall, et c’est un fait marquant, le taux de sorties d’Eglise des protestants est nettement plus élevé que celui des catholiques, à l’exception de l’année 2010.

Graphique 1.15.2: Sorties de l’Eglise catholique romaine du canton de St-Gall (1986–2017)

Graphique 1.16: Sorties d’Eglise sur 1’000 membres des Eglises catholique romaine et évangélique réformée du canton de St-Gall (2000–2017)

Sorties d’Église
dans d’autres cantons

 

KirchenaustritteLes sorties d’Église des cantons d’Argovie, de Lucerne, Berne, Thurgovie et du Jura

Ce qui a été décrit pour les cantons de Zurich et de St-Gall peut également être observé dans d’autres cantons.

Graphique 1.17: Sorties de l’Eglise catholique romaine des cantons d’Argovie, de Lucerne, Berne, Thurgovie et du Jura (2000–2017)

Sorties d’Église
Bâle-Ville

 

 

KirchenaustritteLes sorties d’Église dans le canton de Bâle-Ville : une situation particulière

Le canton de Bâle-Ville connaît ici aussi une si­tuation particulière, comme pour l’apparte-nance religieuse. On n’observe dans aucun autre canton autant de sorties d’Eglise qu’à Bâle-Ville. Ce taux est élevé même en comparaison avec ceux d’autres villes.

Graphique 1.18.2: Sorties de l’Eglise catholique romaine du canton de Bâle-Ville (1978–2017)

Sorties d’Église
Bâle-Ville

 

KirchenaustritteLes sorties d’Église dans le canton de Bâle-Ville : grande vague de sortie s’est produite dans les années 70 déjà

Mais l’analyse des taux de sorties met clairement en évidence que la grande vague de sortie s’est produite dans les années 70 déjà, ce qui constitue une exception au regard des autres cantons. Au cours de ces années, 4 à 5% des membres annoncaient leur sortie, aujourd’hui ils sont encore environ 2%. L’Eglise catholique de Bâle-Ville a connu une seconde vague de sorties au dé­but des années 1990. A cette époque, beau­coup plus de catholiques que de protestants quittaient leur Eglise, une tendance qui s’est en général renversée dans les dernières an­nées.

Graphique 1.19: Sorties d’Eglise pour 1’000 membres des Eglises catholique romaine et évangélique réformée du canton de Bâle-Ville (1978–2017)

Remarque: les données de l’Eglise évangélique réformée de Bâle-Ville ne sont disponibles que depuis 1984.

Sorties d’Église
évangélique reformée

 

KirchenaustritteLes sorties d’Église évangélique reformée

L’évolution des sorties d’églises entre 2000 et 2016 est présentée dans le tableau ci-dessous. Les plus grandes églises réformées protestantes ont aussi le plus grand nombre de sorties d’églises.

 

Graphique 1.20: Sorties de l’Eglise évangélique réformée sans VD, GE, NE, VS (1985–2017)

Tableau 1.5.1: Evolution du nombre des sorties de l’Eglise évangélique réformée (2000–2017)

Canton200020012002200320042005200620072008200920102011201220132014201520162017
Argovie143213591759199419031845180317551892225826522383252127463073292827452765
Appenzell AR/AI13411411698177150129167153115168167106160170170235235
Bâle-Campagne557466599789779749565675589679747641683675820886795824
Bâle-Ville878831927894929913773823734729977807819862879880917782
Berne-Jura-Soleure218923152397314931403305272330713056387643674283409643534710496149614869
Fribourg198184201296319328267298301296334291299336323422451543
Glaris925311914812213677112105126121131122105125124125108
Grisons250249367310433303292394324449514459482517472612604645
Lucerne189211252291340344307287319369462412434421483603575640
Neuchâtel321215101528
Nidwald1340185124202323303536504753383550
Obwald101412171791319172519152126293429
Schaffhouse216190196209216162175182181230241183252239219278254288
Schwyz7795113125136135118122153150224118153160183172195217
Soleure369372422464482461433453457495565509501496553540578618
St-Gall657753890986865950717722798827100996694310901178127513361393
Tessin1813296752473487302155424148537876
Thurgovie50153657165563560759657769477284678281884987797510181094
Uri137699810121615163348191716
Zoug718810211012111712312183164157128145143161179178191
Zurich305528983259370034543299303628203025336049384066435740193832428150714460
Remarque: Les Eglises évangéliques réformées ont en général les mêmes frontières que les cantons, Soleure constituant ici une exception. Une partie de la population réformée de ce canton est membre de l’Eglise évangélique réformée de Berne-Jura-Soleure. L’autre partie constitue une Eglise indépendante, celle de Soleure. Les chiffres pour les Eglises des cantons de Genève, Vaud et Valais manquent. - : pas d’indication disponible. Source: Eglises protestantes de Suisse